FLASH INFO
Convertisser de monnaie
Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black

Afro Cuisines: Le hold up de trop, la Chine premier producteur d'Attiéké richesse de Côte d'Ivoire ?



Accompagné de poisson, de viande ou d’une sauce bien épicée comme on aime, l’attiéké (la semoule fermentée de manioc cuite à la vapeur) dans la pensée collective a pour premier producteur la CÔTE D’IVOIRE. Mais le constat est tout autre, et cela va vous surprendre ce mets traditionnel ivoirien né sur les bordures de la lagune Ebrié, fierté de tout un peuple aurait en réalité accrochez-vous bien la CHINE comme 1er producteur et pour marquer notre étonnement à l’ivoirienne l’on dira << hannnnnn >>


En effet la CHINE a du augmenter sa capacité de production de manioc, pour sa consommation d'attiéké et son exportation. Pour cela ce sont des provinces entières qui fourniraient des millions de tonnes de manioc par an ainsi la CHINE serait devenu le premier producteur d'attiéké devançant la CÔTE D’IVOIRE, mais les coopératives ivoiriennes de cette filière en majorité dirigées par des femmes ne veulent être en reste, elles s’organisent pour acquérir des unités semi-industrielles de transformation pour augmenter leur capacité de production. Mais un effort plus conséquent devrait être fourni à la hauteur du défi à relever, une industrialisation plus répandue pour une production de masse, mais le souci majeur serait de disposer de quantités suffisantes de racine de manioc frais. Souvenons-nous de la pénurie de manioc de 2016 qui a révélé certaines failles du système.


Une question s’impose à l’instar de la CHINE des pays africains produisent du manioc en masse tels que le NIGERIA, LA RDC et bien d’autres, ne serait-il pas avantageux pour nous Africains de s’unir et fonder une coopérative de la filière manioc, pour relever ce défi industriel et d’approvisionnement en matière première.



Notons ensemble que l’ambition finale de la CHINE derrière cette production de masse est d’être le premier producteur et exportateur de bio-carburant au monde grâce aux dérivés du manioc (lait, amidon…)


Et cela devrait nous donner des idées sur notre riche continent, qu’en pensez-vous ?



A voir également

© 2016. Sovamag Création originale de Sovafrim By Général Traoré. Mentions Légales

Contacts