Rechercher
  • Sovamag

JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES: INTERVIEW AVEC FATOU SARR.




Députée Suppléante avec La République En Marche, CEO de Labell’Com, une agence 360° spécialisée en communication politique, publique et marketing territorial, dédiée à l’Afrique, promotrice du Grand Carnaval de Dakar, FATOU KASSE-SARR est l'une des femmes qui font la promotion de la culture et des mœurs africaines en général et de la valorisation de la femme en particulier.


En cette Journée Internationale des Droits des Femmes, Nous l'avons rencontré pour le plaisir des lecteurs de Sovamag pour un entretien.


Peux-tu nous parler de ton parcours ?

FATOU SARR: Après un 3e cycle en Communication Politique et Publique, j’ai acquis 20 ans d’expériences aussi bien auprès de grandes entreprises, qu’en politique avec Ségolène Royal, puis aujourd’hui avec La République En Marche en tant que Députée Suppléante. J’ai en parallèle créé une entreprise avec mes sœurs au Sénégal.


En quoi consiste ton métier ?

FATOU SARR: Je suis la CEO de Labell’Com, une agence 360° spécialisée en communication politique, publique et marketing territorial, dédiée à l’Afrique. Nous nous adressons aux institutions et personnalités publiques ou privées souhaitant accroître leur influence économique, politique et culturelle. Nous les aidons à maîtriser leur image, à renforcer leur influence et leur attractivité au niveau national et international, grâce à différents leviers de communication : le Marketing, les Relations Publiques, l’évènementiel, les relations presse, la création graphique, le fundraising, etc. Nous créons également des concepts que nous mettons au service des nos clients comme avec Territoires & Business, ou que nous montons nous même comme le Grand Carnaval de Dakar.




Qu'aimes-tu dans ton métier ?

FATOU SARR: Le fait de se dire que nos actions, peuvent être utiles et peuvent avoir un impact positif sur nos cibles. Nous vivons à l'ère d'une Afrique de tous les possibles, attractive, dynamique, entreprenante, smart, jeune et connectée. Je pense que la communication a un rôle majeur à jouer dans le branding de cette Afrique qui va accroître son influence à travers le monde. Mon métier est justement de valoriser cette Afrique et de la promouvoir. C’est ce que j’aime faire.


Qu'est ce qui te motive au quotidien ?

FATOU SARR: La passion du métier et la conviction que la communication, lorsqu’elle est correctement réalisée, est facteur de changement. Je suis motivée également par le challenge que représente le développement de mon entreprise dans un marché relativement concurrentiel. Labell’Com fait également du pro bono. Nous accompagnons des structures associatives que ce soit de la création graphique, du conseil, ou encore du partage d’expérience. Cette partie qui relève du partage et de la transmission est particulièrement motivante.




Quels sont tes projets, objectifs pour l'année à venir ?

FATOU SARR: Nous comptons développer la notoriété de Labell’Com, comme agence créative et performante qui comprend les enjeux des pays africains et sait les accompagner. Nous sommes entrain de travailler sur la 2e édition du Grand Carnaval de Dakar qui aura une ouverture sur le continent avec des pays africains invités à participer aux festivités. Nous allons également positionner notre nouveau concept dédié aux femmes africaines et sommes sollicités sur quelques projets très intéressants que nous dévoilerons en temps voulu.


Les Sim Gaïndé ou faux lions avec la chanteuse ivoirienne Sagui L


Comment te sens-tu en tant que femme dans l'entreprise ?

FATOU SARR: Les femmes africaines entreprennent plus qu’ailleurs, même si elles sont généralement plus discrètes que les hommes. On a coutume de dire qu’elles seraient moins ambitieuses se contentant de structures de petites tailles tout en s’occupant de leurs familles. Aujourd’hui, la tendance s’inverse. Toutefois il y a une réalité séculaire, des clichés tenaces sur les femmes ambitieuses, et de nombreux freins qui font qu’être femme entrepreneur demande peut-être une plus grande résilience que pour un homme. Mais pour moi, il n’y a pas un genre plus adapté à l’entreprenariat que l’autre. On est entrepreneur par passion, pour développer une activité qui compte, pour créer de l’emploi et apporter son savoir.


Comment concilies-tu vie professionnelle et vie personnelle ?

FATOU SARR: J’habite Paris tout en ayant une entreprise au Sénégal. J’ai la chance d’avoir un époux qui me soutien et deux magnifiques grands garçons assez autonomes qui s’intéressent réellement à mon travail et m’apportent des idées intéressantes quelquefois. Mon époux et moi discutons beaucoup avec eux et nous gérons mes déplacements de manière équilibrée.


En tant que femme africaine sens-tu des différences dans ta façon d’aborder ton métier, par rapport à tes collègues hommes ?

FATOU SARR: Je n’arrive pas à bien faire la différence. Dans les métiers du conseil et de la communication, il faut être visionnaire, créatif, perspicace et efficace, peu importe le genre.


As-tu un message pour toutes les autres femmes ?

FATOU SARR: Osez ! Osez entreprendre, osez être ambitieuse, osez prendre des risques, osez affirmer vos choix.



#modedesign #mode #Interviews

© 2016. Sovamag Création originale de Sovafrim By Général Traoré. Mentions Légales

Contacts