Rechercher
  • Sovamag

VOYAGE CULINAIRE EN AFRIQUE AUSTRALE


L’Afrique du Sud est sans doute le pays au monde où la gastronomie fait partie du quotidien et où la qualité, quel que soit le niveau du restaurant, est au rendez-vous.

Le pays est avant tout un pays de « viandards », et le barbecue (braai) y est une véritable obsession. La viande sud-africaine est de bonne qualité, si l'on s'accommode d'un mode de cuisson où celle-ci est souvent enduite d'une sauce caramélisée.

D'origines anglaises, hollandaises, françaises, on retrouve ici des recettes qui au fil des ans sont devenues pures Africains. Le climat d’Afrique du Sud y est pour beaucoup et toute l’année le pays produit des produits de haute qualité et une variété impressionnantes de fruits, de légumes, de condiments pour la partie végétarienne et des élevages de viandes multiples comme le bœuf, le porc, le mouton, le poulet pour les plus classiques d’entres elles mais aussi l’autruche, l’antilope, le buffle, le crocodile… Les épices venus d’Asie puis cultivés en Afrique du Sud depuis des siècles ont enfin permis à cette cuisine riche et variée de prendre ces lettres de noblesses. Si l’on y ajoute la qualité des vins sud africains dont la réputation n’est plus à faire, on obtiens un cocktail idéal. Dans cette rubrique, nous vous offrons un voyage gustatif à travers les plats incontournables que vous pourrez goûter lors de votre voyage en Afrique du Sud.

LE POTJIEKOS

Ce ragoût traditionnel tient son nom de la marmite en fonte dans lequel il est préparé, le potjie importée par les Hollandais. Cuisiné à base de viande épicée telle que le porc, le bœuf, l’agneau ou encore de petits gibiers il est accompagné de légume comme les choux, choux-fleurs, carottes , oignons. Le tout est cuit dans un bouillon de vin doux ou de bière. La viande une fois revenue est couverte du bouillon et des légumes et doit mijoter plusieurs heures idéalement et traditionnellement au feu de bois.

LES VETKOEK

Ces petits pains traditionnels frit peuvent être sucrés ou salés. La version sucrée est garnie de miel ou de confiture et la version salée de viande hachée. C’et un des plats de la rue et on en trouve un peu partout à emporter. C’est un repas très populaire dans les township et il accompagne souvent les braaï.

LE CHAKALAKA

Le Chakalaka est un ragoût de légumes d’Afrique du Sud , particulièrement épicé et qui est traditionnellement servi avec du pain et les ragoûts ou currys de viande. Il est parfois servi avec de l’Amasi (lait aigre épais) pour atténuer la saveur très épicées. Palais délicats s’abstenir. Il existe de nombreuses recettes de Chakalaka mais on y trouve principalement des haricots, des fèves, du lard, des tomates, de l’oignon, de l’ail et du Curry. Il est souvent servi comme une soupe.

Son origine semble venir des townships de Johannesburg.

LE BUNNY CHOW

Ce plat originaire de la communauté indienne de Durban est un pain de mie type européen évidé et remplie de curry. Il est aussi appelé Kota. Ce plat de pauvre permettait au travailleurs d’emporter avec eux leur repas mais surtout pendant l’apartheid, il permettait aux noirs de déjeuner alors que les restaurants leur étaient interdits. De même, à l’origine, le Bunny chow était végétarien mais aujourd’hui on en trouve à base de bœuf, de mouton ou de poulet. Il est souvent accompagné de Sambal : salade de carottes rappée, d’oignons et de piment.

LE BILTONG

Typiquement originaire d’Afrique du Sud, vous trouverez du Biltong partout. C’est une viande séchée d’autruche, de bœuf, de gibiers, de springbok, légèrement salée et épicée. Après avoir marinée dans un mélange de vinaigre, d’ail, d’épices et bicarbonate de soude et de sel, la viande est mise à sécher à l’air libre. Puis elle est ensuite découpée en lanière, en petits morceaux selon les viandes et les conditionnements. Vous en trouverez un peu partout en Afrique du Sud. C’est un petit snack pratique et énergétique.

LE MEALIE

Bouillie épaisse préparée à base de farine de maïs. Plat du pauvre par excellence de part son coût très faible et sa longue conservation, c’est sans doute le petit déjeuner le plus populaire à base de céréale consommé en Afrique du Sud.

LES BOEREWORS

Le Boerewors est une saucisse traditionnelle sud-africaine à base de bœuf, de porc ou d’agneau et d’un mélange d’épices. Les Boerewors sont traditionnellement cuit en spirale et sur ​​un braai (sorte de barbecue Sud Africain). Vous trouverez parfois des vendeurs en bord de route qui vous garniront un pain d’un Boerewors. Cela remplace avantageusement les burgers.

LE BOBOTIE

Sorte hachis parmentier à base de viande hachée et d’œufs. D’origine indonésienne, les colons l’ont introduit au XVIIé siècle en Afrique du Sud. Mais il a fait l’objet d’une recette précédemment. C’est le plat national du pays et vous le trouverez aussi bien dans les foyers que dans les restaurants surtout au Cap.

LE KOEKSISTER

Le koelsister existe en 2 versions. La version afrikaners et la version du Cap malais. La première est plus sirupeuse et collante que la seconde. C’est une sorte de beignet tressé typique d’Afrique du Sud. Le beignet est frit puis trempé dans un sirop parfumé à la cannelle et au gingembre pour la version afrikaans et la recette du Cap Malais quant à elle de forme plus ronde et non tressée est saupoudrée de noix de coco. A déguster avec une tasse de café, c’est une régal.

LE MALVA PUDDING

Le Malva est un pudding sucré d’origine hollandaise du Cap. Vous en trouverez dans tous les restaurants du Cap. Un biscuit moelleux, caramélisé et de la confiture d’abricot sont les bases du Malva Pudding. Le secret de la réussite et d’imprégner d’une sauce à base de crème et de beurre lorsque le biscuit sort du four afin que la sauce imprègne le biscuit. C’est un des dessert à goûter absolument.

#cuisine

0 vue

© 2016. Sovamag Création originale de Sovafrim By Général Traoré. Mentions Légales

Contacts